Mantis Religiosa

Mantis Religiosa

xcover-2096.jpg

Auteur: Curcio Katell

Nombre de pages: 158

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Librinova

Date de parution: 25 Juillet 2018

Prix: 3€49 (Numérique)

15€90 (Broché)

 

Résumé

Nael, Brice et Richard se connaissent depuis l’enfance. Pendant trente ans, ils ont bâti une relation fraternelle. Nael et Jade forment un couple harmonieux. Richard se partage entre sa fille et son travail. Brice enchaîne les conquêtes qui l’éloignent, bien malgré lui, de son rêve d’une vie à deux. Tous les trois imaginaient avoir parcouru d’innombrables choses. Jusqu’au jour où Sylvia s’immisce dans la vie de Brice. Certaines révélations vont outrepasser toutes les suspicions. Les langues se délient, les regards changent, les sentiments s’égratignent. C’est le début d’une spirale infernale. Cette amitié indéfectible résistera-t-elle à cette valse des non-dits ? Que vont découvrir les protagonistes de cette histoire ? Quand machiavélisme et illusion ne font qu’un, n’importe qui peut-être capable du pire…

Extrait

J’ai rencontré Richard dans la cour de récréation lors d’une partie de billes. Notre premier échange n’a pas été des plus amicaux. Quelques copains et moi jouions nos calots. La partie se présentait compliquée pour moi. Il ne m’en restait plus que deux. Je voulais plus que tout récupérer ceux que je venais de perdre. J’avais face à moi des concurrents redoutables. Richard s’approcha de nous et nous demande s’il pouvait participer à la partie suivante. Chose que nous avons acceptée bien entendu. Le calot de Richard frôla le mien, mais ne le toucha à aucun moment. 

Cependant, ce nouvel adversaire ne partageait pas mon point de vue. Pour lui, il avait remporté la manche. Et là, je n’étais absolument pas d’accord. Ce gars que je ne connaissais pas voulait prendre mon bien alors qu’il ne l’avait pas mérité. La cloche annonça la fin de la récré, nous devions rentrer en classe. Le préau se vida peu à peu. En quelques secondes, nous nous retrouvâmes seuls, face à mon calot. Je l’ai traité de gros tricheur. C’est à ce moment-là qu’il se jeta sur moi.

 

Avis

Un livre qui pourrait être juste waouh si l’auteure nous laissez le temps de nous poser des questions. J’ai trouvé que cette lecture manquait d’intérêt. L’auteure nous donne tout avant que l’information précédente est pu atteindre notre cerveau. Tout est donné beaucoup trop facilement ce qui donne déjà une idée de la fin au lecteur. Ce que je trouve très dommage car l’histoire est très bien construite en soit. La plume de l’auteur est fluide, agréable et elle permet de nous plonger dans l’histoire comme il faut. 

L’intrigue est très bien construite. On sent que les personnages ainsi que leur psychologie est bien travaillées. Il y a de la recherche, un certain peps tout de même dans cette histoire, les personnages sont bien mis en valeur. L’auteure nous les présente de l’enfance à aujourd’hui. Cela apporte un certain caractère à l’ouvrage. 

Je garde tout de même un avis mitigé sur cet ouvrage. Je m’attendais à un vrai thriller comme j’ai pu lire c’est dernier temps, mais j’ai eu plus l’impression d’être dans un roman contemporain. 

Je tiens à remercier sincèrement l’auteure pour m’avoir confié son ouvrage. J’ai été ravi de le découvrir. 

Si vous aussi vous souhaitez découvrir cette ouvrage c’est par ici

Publicités

Le chercheur d’âme

Le chercheur d’âme

CVT_Le-Chercheur-dame_139

Auteur: Leflamme Steve

Nombre de pages: 462

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Editions de l’homme

Date de parution: 3 Avril 2017

Prix: 29$95 (Broché)

  22$99 (Numérique)

 

Résumé

ON L’APPELLE LE «CHERCHEUR D’ÂME». Chacune de ses victimes, retrouvée le visage ouvert, est porteuse d’un message qui semble narguer les policiers de l’Unité des crimes majeurs de la Sûreté du Québec. En présence d’un motif obscur, de références cryptiques et d’un mode opératoire aussi systématique qu’incompréhensible, le sergent détective Xavier Martel ne ménage aucun effort pour mettre fin au cycle sanglant.

Prédateur de prédateurs, celui qui a déjà goûté à la violence crue fait de cette enquête une affaire personnelle. La seule chose qu’il ne peut se permettre de perdre, c’est du temps. C’était sans prévoir que la folie du tueur et le goût âpre d’une possible défaite le précipiteraient, lui aussi, dans ses derniers retranchements.

Extrait

St Maurice étudie les documents sous ses yeux. Il se gratte la joue. Lève les yeux. N’arrive pas à cerner Martel à son goût. Personne n’y est arrivé avant lui. Pas même la mère de Xavier Martel. 
– Vous allez relever du lieutenant Edgar Bordage. Vous le connaissez ? 
– Non.
– Il voudrait un enquêteur plus expérimenté, moins… comment dire … moins volatil que vous.
– Volatil ?
– Oui comme un gaz dangereux qui peut s’enflammer au moindre frottement….

Avis

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre, il ma beaucoup été conseillé. Je me suis plongée dans cet ouvrage avec une certaine réticence dans le sens où je ne suis pas une grande, grande fan de thriller, mais comme j’avais de bon retour  je me suis dis aller pourquoi pas.

Ce livre est un très bon thriller où l’on est placé dans l’esprit du sérial killer pur et dur. Autant vous dire que mort, torture, sadisme, haine, énigme, angoisse et intrigue seront de la partie. Seule chose qui m’a dérangé, c’est l’humour noir, je ne suis pas friande du tout.

Ce livre est une grosse enquête minutieuse et très complexe. il commence avec un meurtre, mais continue avec plusieurs. Même si la plume de l’auteur est très fluide, agréable à lire et donne encore plus d’intrigue au livre, je n’ai pas réussi à embarquer totalement dans cette histoire. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé celle-ci, mais je ne peux pas dire que je l’ai adoré non plus. Je reste mitigé. Mais en aucun cas mon avis ne retire de la valeur à cet ouvrage. 

Je tiens tout de même à dire âme sensible s’abstenir. Un thriller assez horrifique qui vous tiendra en haleine. C’est peut être cela qui m’a posé problème dans le fond. Je suis une âme sensible ^^. 

Je tiens à remercier l’auteur ainsi que la maison d’édition qui m’ont confié cette ouvrage. Veuillez m’excuser pour le retard, je ne pensais pas mettre autant de temps. 

 

En finir avec les fantômes

En finir avec les fantômes

cover-1969.jpg
Auteur: Farcy Didier
Nombre de pages: 324
Format de lecture: Ebook
Maison d’édition: Auto-édité
Date de parution: 8 Mai 2017
Prix: 19€ (broché)

Résumé

Adrien a subi un grave traumatisme au début de sa vie. Depuis, il erre de galères sentimentales en désillusions, ne parvenant pas à trouver l’amour et la stabilité. Au plus fort de sa déprime, il rencontre Sarah qui lui apporte enfin la confiance en lui dont il manquait cruellement. Va-t-elle réussir à le sauver ?
Entre romantisme et tragédie, une sombre histoire de corruption et de prostitution va entraîner nos deux héros vers les confins de la folie.
Au bout du compte, Adrien parviendra-t-il à se débarrasser de ses fantômes .

Extrait

Il pouvait compter pour le seconder sur la fidélité et l’engagement d’un petit groupe de quatre hommes attachés à son service et qui, officiellement engagés au titre de conducteurs d’engins ou d’ouvriers, savaient accomplir avec zèle et efficacité des tâches plus tournées vers la relation humaine, le trafic d’influence, ou l’intimidation violente.

Avis

Une plume plutôt sombre habite ce livre. Grâce aux rythme des réflexions des personnages, l’auteur nous plongent directement au coeur d’un roman noir.
L’auteur a une très bonne intrigue, elle est très bien mise en place et très bien construire. Une histoire pleine de rebondissement avec une ambiance très oppressante et très noire. Une grosse première pour moi, pour une fois il s’agit d’un polar avec peu de passage policier, autour d’un crime organisé et d’une grande vengeance. Il n’y a pas vraiment de premier ou de second rôle, ils ont tous une grosse importance.
Je ne m’attendais pas vraiment à cela avec le titre, j’étais plus partie dans un style paranormal, mais cela n’enlève en rien à la valeur de l’histoire. Les personnages sont bien pensé, leur psychologie est très bien mise en place. Une histoire qui fait que l’on ne s’ennuie pas. Elle est linéaire à aucun moment on s’ennuie puis d’un coup on part dans l’action. Non! Tout est très bien dosé.
Je tiens à remercier sincèrement l’auteur pour la confiance qu’il m’a porté. J’avoue être pile dans les délais, et pour cela je m’en excuse en temps normal je rend mes chroniques avec un minimum d’avance. Mais au vu des imprévus chez moi je n’ai malheureusement pas pu faire autrement.
Si vous souhaitez vous procurer son livre c’est par ici

Le manipulé

Le manipulé

couv65654284.jpg

Auteur: D’Ange Marie

Nombre de pages: 302

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: La rose du soir

Date de parution: 29 Septembre 2017

Prix: 2€ (numérique)

  19€ (broché)

 

Résumé

Allan est un petit garçon normal. Pourtant, il va sombrer dans la folie et devenir le plus grand meurtrier des États-Unis. Sa vie va basculer à la mort de sa mère où il fait la connaissance de son ami imaginaire qui va l’entraîner dans la désolation. Poussé par son ami imaginaire, Allan se transforme en un psychopathe, un serial killer très dangereux. Folie meurtrière ? Délire schizophrénique ? Possession démoniaque ? Rien ne l’arrêtera, sauf la mort. 
Histoire inspirée d’un fait réel : de l’attentat de Bath Consolidated School.

Extrait

Le « p’tit’ d’om » souffrait de l’absence de sa mère. Il faisait bonne figure devant ses soeurs et s’efforçait de ne pas laisser paraître son angoisse. Au fond de lui, une rage sourde grondait, surtout lorsqu’il était en présence de Johanna. Tous les soirs, il priait un autre dieu pour contrer le Dieu des catholiques, car il ne voulait pas prier le même Dieu que Johanna. Il demandait à sa divinité de mettre « la Bigleuse » à la place de sa maman  dans ce lit d’hôpital.
Johanna s’évertuait à apaiser la peine des enfants. Elle leur confectionnait des gâteaux, les faisait jouer, les emmenait se promener et parfois arrivait à faire sourire les deux filles. Pour cela, elle remerciait Dieu. Entre Johanna et Allan, les échanges étaient plus rares, et cela malgré toutes les bonnes intentions de la nounou. Allan l’évitait et ne cherchait pas à cacher son aversion pour elle. 

Avis

C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteure, très fluide et addictive. On sent que celle-ci est plus sombre, plus forte encore que dans les autres livres que j’ai pu lire de l’auteure, mais elle colle très bien au genre de l’ouvrage. Grâce à celle-ci, l’auteure arrive à nous faire sentir toute la douleur, la colère et surtout la vengeance d’Allan. Ce petit bout de 6 ans qui perd sa maman à cause de la tuberculose. Il est persuadé que sa nounou est responsable de la mort de celle-ci. Un démon va commencer à le manipulé à partir de là.

Ce livre parle plus ou moins d’un cas de possession, pourquoi à moitié? Tout simplement parce qu’Allan garde la plus part du temps son libre arbitre. Il est manipulé et aveuglé par sa haine, et sa vengeance en vers Johanna. Le démon va jouer de tout cela. Mais à coté de ça pour certaine chose il va posséder Allan, celui ci aura un autre visage, plus monstrueux, plus horrifique. Cette entité malsaine va le pousser au pire, accompagné par d’autres entités toutes aussi mauvaises les unes que les autres, les début de la manipulation on pour celui-ci était plus que dure. Le seul moyen de le soulager était de se faire du mal. A plusieurs reprise il va se jeter tête la première sur les murs de sa chambre. Autour de lui sa famille sentait de plus en plus ce mal prendre possession de cette enfant malheureux et triste suite au décès de sa mère qu’il vénérait. 
Dès la rencontre entre celui qui est appelé son ami imaginaire et Allan, j’ai comme eu un malaise.  Une sensation m’a parcourus l’échine à chaque fois que l’on parle de lui, de leur échange. J’ai pu ressentir la frayeur, la peur de chaque personnages qui ont croiser leur route. J’avais l’impression que c’était la mienne.  A chaque fois qu’il intervient je frissonne. L’angoisse est bien présente. L’intrigue faite par l’auteur est très bien construite et sublimement bien mis en place. J’avais l’impression d’être dans le livre avec Allan,  j’ai pu ressentir ce que tout les personnages ressentaient à son approche. 

Avec ce livre ‘que vous y croyez ou pas) on peut voir que les sentiments mauvais attire le malin. Quel qu’il soit et une fois pris dans ses filets, il est très dur de sen défaire, seul c’est une chose complètement impossible.

Âmes sensibles s’abstenir. Les descriptions faites par l’auteure sont parfaite. Elles peuvent être complètement horrible selon les scènes décrite mais tellement réaliste. On a l’impression que la scène se déroule devant nos yeux. On assiste impuissant à tout cela, alors qu’on souhaiterai aider tout les personnages touché par le Malin vivant dans Allan.

Malgré la noirceur de cet ouvrage, je le trouve très beau et très puissant, c’est très contradictoire de dire noirceur et beauté je sais bien ^^. L’auteure a traité cela avec beaucoup de recherche, ce qui apporte une certaine richesse à l’ouvrage. Du fait que cela soit inspiré d’un histoire vraie pour l’explosion de l’école apporte encore plus de crédibilité à l’histoire. Une histoire original et très bien écrite. On pourrait limite pensé à un témoignage d’une histoire réelle. Ce livre nous apprend que peu importe le mal qui peut nous habiter l’amour que l’on a en nous sera toujours là pour l’affaiblir. J’ai beaucoup aimé cette histoire et ses personnages, même si j’avoue que j’en aurais bien gifler quelques uns. 

Très surprise par la fin! Je m’attendait vraiment à autre chose. Je voyais plus un combat entre Aaron et Allan afin de libérer celui-ci. Vu comment cela se termine, je verrai bien une suite. Et je ne m’étais pas trompé =). Après avoir parler avec l’auteure, il y a bien une suite de prévue seulement elle n’est pas faites encore. J’aimerai vraiment en savoir plus. Certaines de mes questions reste sans réponses. J’espère que l’auteure nous fera une suite prochainement. Malgré que ce lui m’a fait ressentir pas mal de peur j’étais totalement prise dans cette histoire. Je ne voulais plus lâcher ma liseuse. 

Ce livre montre  beaucoup de chose. En l’occurrence qu’on paie toujours le mal que l’on fait volontairement aux autres. Mais aussi qu’il est très facile de se faire manipulé quand une émotion, un sentiment (bon ou mauvais) nous habite.

Petit conseil: Ne surtout pas faire comme moi! Ne fait la  bêtise de lire ce livre la nuit! Paranoïa assurée, chair de poule garantie et insomnie également lol.

je tiens à remercier énormément Marie D’Ange pour m’avoir confié son livre. C’est avec un grand plaisir que j’ai découvert un nouvel ouvrage de cette magnifique plume.

 

Le reflet de la haine

Le reflet de la haine

Auteur: Lawrence Mickaël41G6I-gCJaL._SY346_

Nombre de pages: 227

Format: Papier

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 2016

Prix: 12€90 Broché

Résumé

Août 2016 : Naomie, une fille ordinaire en apparence mais qui possède un don particulier difficile à maîtriser, s’apprête à passer une soirée peu commune avec ses amis dans le manoir de Charquemont, inhabité depuis le décès de ses occupants. Les jours passent et d’étranges événements font renaître la légende du manoir : des apparitions… des marques de sang… une série de chiffres. Mais les habitants restent silencieux sur son histoire. Une course contre la montre s’engage pour Naomie qui devra utiliser son don pour découvrir les origines de ce manoir et de ses anciens habitants… avant qu’il ne soit trop tard.

Extrait

[…]

Soudainement, une conversation datant de plusieurs années avec sa mère réapparut en elle. Elle était encore en primaire quand ça avait commencé et s’était réveillée d’une sieste en sursaut. Elle était descendue à vive allure dans les bras de sa mère pleurant toutes les larmes de son corps. Racontant avoir fait encore un « fameux » rêve: comme elle l’avait appelé à cette époque, sa mère ne savait pas du tout de quoi elle voulait parler. Elle avait même pris sa fille pour une menteuse. C’est alors que Naomie lui avait tout raconté en détail depuis le début: le moment où tout avait commencé après avoir fait une séance de spiritisme à l’aide d’une planche de Ouija. Ça avait commencé par un rêve, des apparitions, des voix qui chuchotent, des objets qui bougent. Sa mère avait dû reconnaître qu’elle avait transmis un don à sa fille, un don de voyance.

[…]

Avis

Dès le début l’auteur arrive à attirer l’attention du lecteur avec sa plume et son intrigue. La plume de l’auteur est tellement agréable et simple, que les mots glissent tout seul à votre esprit.

Une couverture très prometteuse protège cette histoire, avec cette tête de mort fait avec le sang de la haine. J’espère qu’elle respectera les promesses qu’elle nous fait.

Je suis réellement intriguée par cette histoire qui parle de don, d’esprit. Pour une personne qui ne croit pas au paranormal se serait une histoire à lire comme n’importe qu’elle histoire. Vous pouvez la lire sans craintes, sans appréhensions. Mais pour les personne qui croient en tout cela, faites bien attention à vous, vous pourriez avoir aussi peur que devant un film. Vous pourrez ressentir l’angoisse des personnages monter comme ci c’était la votre. Certaines appréhensions ne vous quitterons pas temps que vous n’aurez pas lu la dernière phrase de ce livre.

Si vous cherchez un livre qui vous donne la chair de poule, ne cherchez plus! Ce livre est pour vous, il vous offrira la dose d’adrénaline dont vous aurez besoin. Une histoire de don , d’esprit, de mort, de meurtre bienvenue en enfer les amis.

Malgré une certaine peur ce livre me plaît énormément. L’intrigue est bien présente et surtout bien faite. Les personnages sont très bien fait, on pourrait croire qu’il s’agit de nous et une bande d’amis. Le lecteur peut vraiment s’identifier à chaque personnage.

Pour ceux qui croient au paranormal, ce livre donne une super leçon: Ne surtout pas jouer avec les esprits et les légendes. Pour ce qui n’y croient pas, je vous demande de ne pas essayer avant d’avoir lu ce livre. Après la lecture de cet ouvrage vous verrez les choses autrement. Même si ce livre est qu’une fiction, une légende sachez une chose . C’est que dans quelques milliers d’années nous aussi serons qu’une histoire et notre peuple qu’une légende. Je vous conseil donc de prendre les légendes au sérieux^^. Un livre qui pourrait vous rendre paranoïaque. Quand on voit tout ce qui s’y passe.

Ce livre a vraiment une intrigue époustouflante, j’étais persuadé de savoir qui été le tueur et en faite pas du tout! J’aurais jamais pensé à cette personne.

Le reflet de la haine est un livre que je recommande à tous. Un vrai coup de coeur. Ce livre est un vrai diamant dans le genre thriller horreur. Je ne me lasserais pas de cette histoire. A lire et à re-lire.

Note

10/10

Un gros coup de cœur.