Les 4 éléments

Les 4 éléments

téléchargement (1).jpg

Auteur: Vernier Noémie

Nombre de pages: 486

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 18 Juin 2017

Prix: 2€99 (numérique)

16€88 (broché)

 

Résumé

Région parisienne, 1981. Arthur et Lucie, deux adolescents que tout oppose sont entraînés contre leur gré sur les Quatre Éléments, des mondes parallèles qui gravitent autour de la Terre. Ils auront pour mission de mettre fin au conflit engagé par Thalès, un ancien ministre déchu sur le point de s’emparer de ces mondes suite à l’inexplicable disparition de l’Impératrice. Ils se lanceront alors dans une quête pleine de mystères et d’intrigues politiques durant laquelle ils devront affronter d’anciens souvenirs et réunir une amulette légendaire avant Christie, une jeune femme aussi énigmatique que redoutable… Plusieurs questions les tourmenteront : Qu a-t-il bien pu arriver à l’Impératrice des Quatre Éléments et quelles sont les vraies motivations de Thalès ?

Extrait

Les lumières du cinéma se rallument et il me faut un moment pour revenir à la réalité. Un sentiment désagréable me hante depuis le début de la journée, mais impossible d’en déterminer la nature. les conversations battent leur plein. Tous les regards sont tournés vers moi. Visiblement, le public a apprécié l’adaptation filmique de mon dernier roman malgré la faible popularité du genre fantastique. Désormais, le réalisme domine le marché du livre et j’avoue avoir du mal à m’y accoutumer. J’aime l’imaginaire, l’onirisme. 

Je sors du cinéma et signe des autographes. Les spectateurs m’applaudissent tandis qu’une foule de journalistes me presse de questions. Je m’apprête à prendre la parole quand… à l’époque où l’espace n’était que néant, quatre sphères volaient dans l’univers encore inexistant. Cette phrase s’impose subitement à moi. Elle m’est étrangement familière; l’ai-je lu quelque part?

Avis

Un livre qui malgré quelques petits bémol est très agréable à lire. 

L’auteure à une magnifique plume, fluide et addictive. L’histoire transporte totalement le lecteur comme ci celui -ci faisait partie de l’histoire. Même si j’ai eu beaucoup de mal avec les flash-backs et les points de vue aux époques différentes, j’ai apprécié ma lecture. 

Un enchevêtrement de péripéties font ce livre. Les aventures des deux héros de cette histoire se ressemblent par leur quête commune des morceaux d’amulettes, toutes fois chaque arrivée dans l’un des mondes les différencies les unes des autres. Les descriptions faites par l’auteure sur ces différents monde sont très belles et nous permettent une immersion total dans celles-ci. Les descriptions des personnages sont très bien faites, il y en a ni trop, ni pas assez, ce qui ne vient aucunement alourdir le récit.

L’auteure a su mettre en place une bonne intrigue et à la garder jusqu’au bout. Dès les premières lignes on est plongé directement dans le sujet principal. Un livre qui malgré son grand nombre de page se lit très vite. Une fois commencé il est impossible d’arrêter de le lire.

Un immense merci à l’auteure pour m’avoir confié son livre mais aussi pour sa patience. 

Si vous souhaitez vous procurer son livre c’est par ici.

Publicités

Créatures 1 : Contrôle – Le monde d’Élise

Créatures 1 : Contrôle – Le monde d’Élise

cover-1493.jpg

Auteur: Bénédicte Laure

Nombre de pages: 316

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 9 Octobre 2017

Prix: 4€99 (numérique)

 15€94 (broché)

Résumé

Objectif numéro 1 : trouver et ramener un sorcier pouvant éradiquer les créatures métalliques qui pullulent et détruisent la forêt de Brocéliande et ses habitants. Objectif numéro 2 : tuer Élise ! Laure Bénédicte nous livre ici un roman mi-fantasy mi-réaliste parfaitement savoureux. L’histoire, dans toute sa complexité, est magistralement dominée. Le récit est enlevant. Les personnages sont irrésistibles. Et par-dessus tout, c’est une femme qui tient la plume. Élise, Eliott et Jade (au plan virtuel), Julie, Raphaël et Alexia (au plan réel), et tous les autres, nous le feront sentir à chaque instant, au fil de ce roman picaresque, sentimental, prométhéen et passionnant.

Extrait

Eliott et Elise se tenaient face à face, à bonne distance. Aucun d’eux ne bougeait, aucun d’eux ne semblait ressentir une émotion quelconque. Ils étaient dans une chambre assez grande, au rez-de-chaussée, dans une semi pénombre. Il y avait une grande baie vitrée qui dominait la mer. C’était le jour,  mais les rideaux en lin blanc étaient tirés pour que la chaleur n’envahisse pas la pièce. 

La scène semblait morte, on aurait pu se croire dans un tableau, mais il y avait un imperceptible mouvement dans la pièce, celui de leurs poitrines qui se soulevaient au rythme d’une respiration calme. 

Avis

Ce livre nous pousse vraiment à nous poser des questions auxquelles on aurait jamais pensé. Quand  mon homme joue à ses jeux vidéo, depuis la lecture de ce livre, je l’ai vois différemment. Et si les personnages n’en était pas? Et si tout cela n’était qu’une illusion?  Après tout nous ne savons pas si toutes ces choses avec  lesquelles nous jouons sont simplement des algorithmes ou pas. Nous obéirent ils vraiment aveuglément?  Et si ils avaient leur propres vies, leurs propres pensées ou encore leur propres consciences de l’histoire dans laquelle nous les faisons évoluer. 

J’ai un peu eu l’impression d’être plongé dans le dessin animée « Les mondes de Ralph », où les personnages font croire qu’ils ne sont qu’un jeu mais qui en faite on leur propre vie, leur propre libre arbitre.  Mais j’ai également eu l’impression de retrouver le tome 2 de la saga  » Coeur d’encre » où l’auteur se rend compte que son livre ne relate pas que l’histoire qu’il a écrit, mais aussi celle des personnages avec leur propre vie. 

Malgré tout cela, ça n’enlève rien à la plume de l’auteure. Celle-ci est très agréable à lire, elle m’a totalement happé dans cet univers. A chaque fin de page, je ressentais le besoin constant de la tourner pour savoir la suite. La plume de l’auteure est tellement entraînante que l’on se noie dans cette histoire, seul la dernière page a pu m’arrêter. 

Une lecture agréable que je recommande chaudement. 

Merci à l’auteure de m’avoir confié son livre, je tiens à m’excuser pour les délais. Je n’avais pas prévu de prendre autant de temps pour traiter ma chronique. Je m’excuse pour les imprévus qui sont venu s’interposer entre nous. 

Vous pouvez trouver le livre par ici

 

Les rivières sombres

Les rivières sombres

5160MmWEP1L._SX322_BO1,204,203,200_

Auteur: Lawrence Mickaël

Nombre de pages: 264

Format de lecture: Papier

Maison d’éditions: Auto-édité

Date de parution: 31 Mai 2018

Prix: 13€99

 

Résumé

Daniel fait un retour aux sources après une séparation difficile. Il espère prendre un nouveau départ et offrir un cadre de vie plus serein à ses fils. Hélas, rien ne se passe comme prévu. Tout commence par la découverte d’un homme mort empoisonné lors d’une promenade. La gendarmerie les met alors en garde contre une prolifération inexpliquée de serpents. Les événements et les rencontres étranges s’enchaînent, plongeant Daniel dans un monde angoissant. Que se passe-t-il à Ornans ? Petit à petit, le doute s’insinue : morts accidentelles, tueur en série ou interventions surnaturelles ? Ornans est une ville qui ne demande qu’à vous révéler ses secrets… Si vous êtes prêts à les découvrir.

Extrait

Quand on les voyait, on pouvait se dire que c’était le grand-père et son petit-fils. Ils étaient très complices, et ne rataient jamais l’occasion de faire une sortie ensemble en forêt. 

Cette nuit, ils couraient à vivre allure. le vieil homme avait réussi à faire ce que personne sur terre n’était parvenu à réaliser depuis des siècles. il détenait ce bijou entre ses mains-entre leurs mains, plutôt-, et il avait promis à son petit-fils de partager, en secret, l’argent qu’li obtiendrait en vendant ce trésor. 

L’enfant n’était armé que d’un lance-pierre fait-maison. Quand au grand-père, il savait que son fusil de chasse lui serait utile. Dix minutes qu’ils couraient tous les deux pour rejoindre une cabane, à une centaine de mètres de là; ils allaient enfin pouvoir reprendre leur souffle et se préparer contre ce qui les poursuivait.

Avis

 

Par où vais-je commencer? Par la couverture, pour une fois parlons en. 
Une magnifique couverture qui met l’eau à la bouche. Avec celle-ci, on sait déjà que l’on va naviguer en eau trouble, que l’on va frissonner avec les personnages. 

J’ai été conquise pour la deuxième fois par cet ouvrage. Le fait que les chapitres soient court est une bonne chose, pour faire une pause à ma lecture c’est beaucoup plus simple. Je suis chiante je m’arrête jamais au milieu d’un chapitre =). 

C’est donc avec un grand plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteur, fluide, agréable à lire et qui nous imprègne des sentiments et émotions de ses personnages. Grâce à celle-ci j’ai été transporté au cœur de la légende de la Vouivre et je suis certaine qu’elle vous transportera vous aussi. J’ai tellement été happé par la plume et l’histoire que j’avait l’impression d’être un personnage de celle-ci. je me suis facilement mise à la place de Daniel aussi. J’avais la sensation de ressentir ses émotions, de voir les événements se dérouler à travers ses yeux, les images défilaient toutes seules devant mes yeux. 

J’ai aimé me replonger pour la seconde fois dans cette histoire. L’auteur à apporté ds modifications qui donne un petit quelque chose à l’histoire, comme ci le livre était doté d’une âme. Contrairement à ma première lecture j’ai ressenti un petit frisson. Pour avoir lu le premier jet de cette aventure, je peux vous dire qu’un grand travail a été fait par l’auteur pour vous faire frissonner. 

Les descriptions ont été peaufiner à merveille et donne un certain cachet à l’ouvrage, lui donnant une certaine puissance sur le lecteur. C’est peut être bête pour vous mais même si je connaissais déjà l’histoire j’avais l’impression de la découvrir de nouveau.  J’ai été emballé par cette redécouverte. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, j’ai vraiment pu m’évader le temps de cette lecture. j’ai été de nouveau totalement happé par son contenu.  L’intrigue est bien construite et porte le lecteur jusqu’à la fin. Je ne me suis pas ennuyée pour un sous, le lecteur est toujours transporté par les événements, les ressentis. Avec cet ouvrage, nous sommes tenu en haleine. 

Avant de lire ce livre, je ne connaissais pas cette légende, avec ce livre j’ai pris plaisir à la découvrir. Qu’elle soit fidèle à celle d’origine ou pas n’enlève en rien qu’elle est très bien travaillé et très bien mise en valeur. 

je vous recommande sincèrement cette lecture. Je dirais même que je vous recommande chaudement l’auteur qui n’a pas fini de nous surprendre. Vous pouvez aussi trouver sur mon blog la chronique sur son premier livre Le reflet de la haine.

Je remercie infiniment l’auteur pour la confiance qu’il a eu en me confiance son livre aussi bien en tant que bêta lectrice, que chroniqueuse.

Vous pouvez trouver ce livre par ici.

Femmes de lignée, femme de secrets

Femmes de lignée, femme de secrets

 

Auteur:51RB+cky+IL._SX195_.jpgGénilas Amélie

Nombre de pages: 342

Format de lecture: Ebook

Maison d’éditions: Publibook

Date de parution: 1 Juin 2017

Prix: 27€50 (broché)

 

Résumé

Pour survivre à la maladie, Ophélie découvre un monde caché et noir, en mariant un des douze dieux. Après un an au service du dieu de la mort, elle part à la recherche d’une épée maudite, tout en apprenant la réalité sur sa famille : chaque femme possède le pouvoir d’emprunter le physique d’une créature fantastique. L’homme qui l’accompagne, pour sa part, semble avoir une famille bien similaire et pourtant, ces deux familles n’ont rien en commun. Monstres, dieux, magie, tout l’empêche d’accéder à l’arme et se sauver de la peau de son mari Cyriac. Réussira-t-elle à accaparer le pouvoir de tuer le dieu de la mort tout en apprenant à aimer de nouveau et à combattre ses blessures antérieures?

Extrait

Cyriac regarde la flamme verte danser dans la poitrine de Gloria. Fier de son exploit, il va s’asseoir dans son immense salon, avec Gloria qui le suit maintenant sur ses talons, comme un chien. Il aurait préféré utiliser la sphère pour contrôler sa femme, mais le temps lui manque et il doit la retrouver au plus vite.

Avis

 

Une histoire originale qui mérite que l’on s’y intéresse. Ophélie une jeune femme atteinte d’une maladie qui la tue à petit feu, se voit accepter un marché avec Cyriac, dieu de la mort. Se marier avec lui ou mourir dans 4 mois hésitante, elle fait son choix: Vivre!

Un ouvrage qui laisse un certaine frustration tout de même. Certains passages auraient mérité plus de développement. De plus certaines choses vont à mon sens beaucoup trop vite. Ophélie et sa rencontre ainsi que sa romance avec Alex par exemple. Malgré tout cette lecture reste agréable. On y découvre des créatures mystiques, ce qui apporte encore plus de charme à l’histoire. 

Je n’ai pas vraiment accroché le personnage d’Ophélie, même si son histoire me plait, le personnage en lui même m’énerve à changer d’avis comme cela, elle ne sait pas ce qu’elle veut. En temps normal je n’aime pas les méchants, mais là Cyriac dégage un quelque chose qui fait qu’on aurait tendance à s’accrocher facilement à lui. 

Une plume qui vous transporte dans cet univers atypique. Une histoire par commune pour un sous. Plein de surprise malgré quelques bémol comme dit plus haut, mais une histoire qui vaut vraiment le coup. 

Je remercie l’auteure de m’avoir fait découvrir son univers.

Si vous voulez vous procurez le livre c’est par ici

 

Vangual: Le verrou du temps

Vangual

Le verrou du temps

vangual-cov.jpg

Auteur: Forman

Nombre de pages: 331

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 19 Février 2018

Prix: 0€99 (numérique)
14€90 (broché)

 

Résumé

« Dwilom, vieux nain et maître brasseur, n’est vraiment pas en veine. Alors qu’il effectuait un acheminement important de tonneaux de bière jusqu’à Tamatur, la cité souveraine, le voilà maintenant encombré d’un compagnon de voyage indésirable dont la bêtise est aussi profonde que le gouffre qui lui sert d’estomac. Et comme si cela ne suffisait pas, Dwilom va se retrouver mêlé à un sombre complot aux répercussions inimaginables.
Loin de là, à Borthalion, un frère et une sœur reviennent au pays après de longues années d’absence. Mais de mystérieux meurtres sévissent dans la région et semblent être les prémices d’une plus grande tragédie.
Des destins différents… »
— C’est un peu classique, nan ? Passez-moi votre crayon !
— Quoi ? Non ! Arrêtez !
— Il manque un côté épique ! Imaginez des tambours (boum, boum, boum) : « Un monde fantastique au passé sanglant. » (bruits de basses) « Un vieux brasseur encombre son estomac de bière pendant que son frère qui est sa sœur joue des percussions inimaginables dans un gouffre. » (explosion puis le titre apparait) « Bienvenue sur Vangual ! Terre d’aventures et de mystères… »
— Non, non, non et non, cela n’a aucun sens ! Cette histoire est parfaitement absurde ! Et d’abord, qui êtes-vous et que faites-vous ici ?
— Un chevalier solitaire dans un monde dangereux. Un héros des temps modernes. Dernier recours des innocents, des sans-espoirs, victimes d’un monde cruel et impitoyable. Je suis Stra…
— Vous m’insupportez ! Sortez tout de suite d’ici !
— Mais, je…
— J’ai dit ouste ! Et plus vite que ça ! Vous n’êtes même pas dans cette histoire.
— Ah, ah bon ?
— Ni dans la suivante d’ailleurs. Du vent ! Bon sang, il m’a fait rater mon résumé cet imbécile…

Extrait

La silhouette disparue dans les flammes. Dwilom souffla deux coups secs dans son pipeau de toutes ses forces? Auroch galopa comme jamais. Autour d’eux, le sol s’affaissait et manqua de les engloutir à plusieurs reprises.
– Le Kalsuu ?
– L’être à la peau blanchâtre, couvert des pieds à la tête, rabat-joie et grincheux. C’est lui ! Sa table est garnie de verdure et de graines. Quelle tristesse ! Rien ne vaut un bon morceau de bidoche grillée au feu de bois, si vous voulez mon avis.

Avis

Un livre qui mérite que l’on s’y intéresse. L’auteur a su utiliser l’humour dans le genre fantastique, ce qui n’est pas courant. Certains personnages avec cet humour vont être détestable tandis que d’autre vont être totalement attachant par exemple le Mwok que j’ai personnellement adoré. Les avis divergeront selon les goûts de chacun.
J’ai beaucoup aimé suivre Dwilom, nain et maître brasseur, dans son voyage peuplé de péripétie. L’auteur a fait preuve d’une imagination sur les descriptions de ses personnages, même encore des différents lieux et objets. Ce n’est pas toujours facile de se démarquer dans ce genre littéraire, mais pour moi l’auteur a su le faire avec brio. Tant par son humour et ses références qu’avec sa plume fluide, puissante et prenante. Je me suis totalement perdue entre ses pages, quelques fois désemparé par les changement de lieux mais sinon dans l’ensemble je suis vraiment charmée par cet univers et cette histoire. Il peut être un peu difficile de se mettre dedans au début mais une fois happé par l’ouvrage, il est quasiment impossible de s’en décrocher.
Je tiens à remercier l’auteur pour m’avoir confié son livre, j’ai beaucoup aimé cette découverte atypique.
Si vous souhaitez trouver son livre c’est par ici

L’organisation des Talents

L’organisation des talents

 

Auteur:51M1lav0l5L.jpg Williams Suzanne

Nombre de pages: 344

Format de lecture: Ebook

Maison d’éditions: Sharon Kena

Date de parution: 11 Septembre 2018

Prix: 6€99( numérique)

          17€50 (broché)

 

Résumé

La femme d’affaires qui ne vit que pour son travail, incapable de trouver une vraie place dans la société… Voilà une parfaite description de ce que j’étais avant de devenir membre de l’Organisation !

Ce jour-là, ma vie a basculé. J’ai découvert que je n’étais pas comme tout le monde. Je me suis construit une nouvelle existence au milieu de gens très particuliers, capables de choses que le commun des mortels n’envisage que dans ses rêves les plus fous.

À cette époque, je ne maniais pas mon talent de visionnaire comme aujourd’hui. Si ça avait été le cas, j’aurais pu mieux anticiper la menace qui planait au-dessus de nos têtes.

Extrait

-Qu’êtes vous prête à sacrifier pour notre société, Mademoiselle Dubois?

La question vient de l’un des deux hommes assis en face de moi, celui sur ma droite. Un Italien trentenaire à l’accent chantant et l’air bohème malgré son costume strict. Une belle pièce gris métal taillée sur mesure. L’impression d’insouciance qu’il dégage provient sûrement de ses courtes boucles châtaines ou encore de son sourire étincelant. En tout cas, son charme et sa gentillesse crèvent les yeux, et ça me détend. Son acolyte affiche un apparence plus conforme à la conception que j’ai d’un homme d’affaires; il est plus âgé, porte un costume noir sur une chemise bleu marine et ses cheveux bruns sont méchés de blanc, tout comme sa barbe impeccablement taillée. Il dégage la force de l’expérience, mais aussi une certaine sérénité que je trouve agréable.

Avis

Je ne sais pas par où commencer, ce livre a été une magnifique découverte. J’ai plus que aimé me plonger dedans. A chaque fois que j’ai du poser ma liseuse pour faire les taches du quotidien un sentiment de frustration m’a habité, je n’avais juste pas envie de lâcher ce livre tellement il était prenant.

Un livre qui vaut le détours. J’ai été totalement intrigué par le résumé, des réceptions de cet ebook je me suis plongée dedans. Je dirais qu’une chose: WAOUH!! Une histoire très bien pensée, très bien construite. L’intrigue est bien mise en place, on voit que c’est recherché et vraiment travaillé. Les descriptions aussi bien des scènes, que des personnages, des paysages, des talents sont sublimes. J’avais l’impression d’être l’un des membres de cette organisation. J’ai été plongé au cœur de l’histoire. 

La plume de l’auteure à su me capter dès les premières phrases, j’ai été comme aspiré dans l’ouvrage. Je me suis tout de suite attachée à certains personnages comme Sophie, Renzo, Federico, Reebecca, Orlando. J’ai beaucoup aimé ces personnages ainsi que leur talent respectif. Je me suis facilement imaginé à leur côté. J’ai ressenti leurs émotions, leurs sentiments comme ci c’était les miens. J’ai été submergé par le doute, la joie, la peur, la tristesse, j’ai aussi pas mal rigolé. Cette lecture m’a fait passé par tellement de stade émotionnel que je suis sur d’en avoir oublié. La plume de l’auteure est tellement fluide et agréable à lire qu’on en devient vite accro. On est entraîné dans cette histoire et même si j’ai réussi à voir venir les événements je ne suis pas du tout déçu de ma lecture, bien au contraire. J’ai quelque fois été très surprise tout de même, surtout quand Sophie découvre tout cette univers, le rôle de Charlie, qui est vraiment Edouard, du moins quelles sont ses réelles intentions. 

Un livre que je recommande chaudement. J’ai bien aimé les idées de l’auteure, ce n’est pas courant de lire des livres comme celui-ci, je me suis vraiment évadée avec cet ouvrage. La couverture avait commencé à me faire voyager dans cet univers, le contenu m’a fait terminer ce voyage en beauté. Pour moi ce livre est un gros coup de coeur et surtout une très belle pépite.

Merci beaucoup la maison d’éditions Sharon Kena pour m’avoir confié ce livre et fait découvrir un univers magique et magnifique.

Vous pourrez trouver ce livre par ici

L’oeuf de Tanglemhor tome 1: Chroniques des secondes heures de Tanglemhor

L’oeuf de Tanglemhor

Tome 1: Chroniques des secondes heures de Tanglemhor

Auteur:cover-1906.jpg Jhelil Azaël

Nombre de pages: 799

Format de lecture: Papier

Maison d’éditions: Auto-édité

Date de parution: 12 Mai 2018

Prix: 24€

Résumé

L’alliance n’est plus. Le Premier vindicateur a imposé sa tyrannie à la rayonnante civilisation du Bassin ctsharre. Les rois ont été éxécutés, la liberté de culte abolie. le pouvoir du semi-lacertys est absolu. Il ne lui reste plu qu’à soumettre le duché de la Marche, dernier flambeau d’une résistance à l’agonie. Tout espoir est vain. Il ne reste rien. 
Il paraît cependant qu’un audacieux s’est introduit dans la Citadelle noire et en a dérobé l’un des biens plus sacrés du Très Saint Libérateur. Toutes les forces de l’Empire ont pour ordre de le ramener…vivant.

Extrait

-Qu’avons-nous fait? reprit Yarhem-Rhoor, le regard perdu dans la brume.A en croire Serpent de Lune, la civilisation ctasharre a créé son propre malheur en menant depuis des siècles une politique de plus en plus agressive à l’encontre des nations nomades, repoussées toujours plus loin vers l’ouest, et en écrasant économiquement les cités isolées du Grand Aghar. Cette hégémonie toute puissante et vexatoire a nourri un profond ressentiment qui s’est incarné dans la personne du Premier vindicateur. Mais vous pourriez également me demander ce que nous n’avons pas fait? Tous les rapports étaient clairs. L’Alliance savait ce qui se passait dans les terres sauvages. Néanmoins, elle n’a pas voulu intervenir. Les problèmes des barbares ne la concernaient pas. Par peur, par égoïsme, elle a fermé les yeux et n’a pas vu se rassembler les légions du semi-lacertys à ses frontières. Et lorsqu’elle les a enfin ouverts, il était trop tard.

Avis

Dès le début on est plongé au coeur de l’action. En général les gros livres comme celui-ci me font peur car ils sont long à se mettre en place, mais ici non pas du tout. Bon j’avoue avoir eu un peu de mal avec tout ces noms pas courant mais le charme de l’histoire n’en ai pas gâché pour autant. J’avais peur de m’ennuyer dans cet ouvrage au vue de la grosseur mais non! 

L’auteur a très bien su construire son univers, son histoire et il nous offre une grosse bombe littéraire. Ouais je sais c’est pas beau dis comme ça mais honnêtement ce livre est juste impressionnant.  Malgré tout ces peuples, tout ces noms jamais je me suis sentie perdue ou désemparée devant ce livre. Les explications, les descriptions sont parfaites. légères, elles ne donnent aucune lourdeur à l’histoire.

Le lecteur est entraîné dans cette splendide intrigue qu’il est impossible de s’ennuyer. Dès les premières lignes on sait dans quel genre d’histoire on se lance: Sombre, violente mais tellement bien écrite qu’on en devient accro et que l’on en redemande. On doit être fou je pense mais cette découverte est tellement exquise.

La plume de l’auteur à une puissance à couper le souffle.  Oublier ce que vous ressentez pendant cette lecture. L’auteur vous donne les émotions d’un personnage. Préparez vous à pleurer, à retenir votre souffle, à être en colère. Même après la lecture de ce livre vous aurez l’impression d’y être encore. C’est le genre de livre où il faut quelques temps pour s’en remettre. 

Un gros coup de coeur! Il me tarde de connaître la suite. Oui les quasi 800 pages peuvent faire peur mais honnêtement, n’hésitez pas! Ce livre est une pure merveille, une vraie pépite.

Je tiens à remercier du fond du coeur l’auteur pour m’avoir  fait découvrir son univers époustouflant. Je voulais aussi remercier l’auteur d’avoir accepté de décaler la date pour que je puisse traiter cet ouvrage dans les temps. 

 

Vous pouvez vous procurer le livre par ici

Le règne de l’Empereur tome 2: le camp des Ios

Le règne de l’Empereur

Tome 2: le camp des Ios

 

Auteur:cover-969.jpg Gindre thomas et Florence

Nombre de pages: 296

Format de lecture: Ebook

Maison d’éditions: Marathon éditions

Date de parution: 21 Juin 2017

Prix: 5€90 (numérique)

 

Résumé

Le lien unissant Espa à Xénos, le skyran à son skyraff, s’est renforcé au fils des péripéties qu’ils ont affrontées ensemble. Encore éplorés par la mort de Nymphia, leur mentor, ils vont tenter d’honorer la promesse qu’ils lui ont faite : lutter contre l’Empereur Narnienn.
Pour cela, ils doivent gagner le camp des Ios où ils pourront mener à bien cette mission. Elle ne sera pas sans risque. Espa devra affronter mille dangers, accompagné de Xénos et de ses nouveaux amis

Extrait

– Je me demande ce que nous allons trouver au camp des Ios, s’interrogea à voix haute le jeune garçon.
– Des descendants des dieux, répondit avec évidence Xénos.
– Je sais, rétorqua Espa.
Délaissant les cimes montagneuses, il se tourna pour se plonger dans les yeux violets de son ami.
– Mais qu’y ferons-nous ? Nymphia nous a dit que je m’entraînerais, là-bas. Mais je n’ai pas arrêté de le faire depuis que nous sommes partis de Lara. Me restera-t-il quelque chose à apprendre ?
– Rassure-toi, il y a toujours quelque chose à apprendre. Et si jamais tu crois qu’il n’y en a plus, alors, ce jour-là, il faudra que tu t’inquiètes, car c’est que tu commenceras ta régression.

Avis

 

Le premier tome m’avait déjà plus que conquise. J’avais été happé par l’histoire, les personnages et j’en passe. Le tome deux m’a totalement entraîné avec lui, même si j’ai lu beaucoup de livre entre les deux tomes, j’ai de suite replongé dans l’intrigue de cet univers comme ci je venais juste de le quitter. L’imagination et la magie du tome 1 et toujours aussi présentes dans ce second opus.

On va suivre Espa et Xénos qui vont respecter la promesse faites à Nymphia, retrouver le camp Ios. Bien-sûr cette tâche ne sera pas de tout repos. De nouveaux dangers seront sur leur chemin, mais aussi de nouveaux combats. le lecteur va de péripétie en péripétie. J’ai bien aimé le fait que Espa cherche à peaufiner ses connaissances en magie et dans l’art du combat. Il n’hésite pas à citer des phrases que Nymphia, sa mère, lui disait pendant qu’il apprenait la magie avec elle. J’ai trouvé cette petite attention très touchante, car même si elle n’est plus, cela donne l’impression qu’elle est  toujours là et offre une certaine puissance au moment présent. 

La plume de l’auteur est toujours aussi entraînante, fluide et addictive. J’ai pris un grand, non plutôt un énorme plaisir à me replonger dans cet univers. Une fois de plus je n’avais pas envie de le quitter. Une magnifique histoire anime ce livre, on ressent toujours autant les émotions des personnages comme ci c’était les nôtres. 

Un gros coup de coeur pour moi . Un livre que je recommande fortement aux fan de fantastique. Je vous assure un magnifique voyage. N’hésitez surtout pas à vous procurer le tome 1 et d’enchaîner sur le reste de l’histoire. 

Je tiens à remercier la maison d’éditions Marathon éditions pour m’avoir confié ce second opus.

 

Pour vous procurez le livre c’est par ici

Hazadef, le crépuscule des Dhals

Hazadef, le crépuscule des Dhals

 

Auteur: Kori Anacover-1868.jpg

Nombre de pages: 510

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Bookelis

Date de parution: 1 Juin 2018

Prix: 18€ (broché)

 

Résumé

Hazadef est un monde régi par les divinités et les hazadhuls, des guerrières d’élite qui commandent aux éléments. L’équilibre est fragilisé lorsque la jeune Okriana doit faire face au meurtre et complots ourdis par les religieux du palais.
Protéger sa famille, son peuple et affronter des hordes de harpies tout en se laissant aller à ses premiers amours, Okriana va mener la lutte jusqu’à perdre ce qu’elle a de plus cher.

À travers un continent luxuriant, les intrigues et combats vont se succéder pour un voyage inédit où chaque protagoniste peut en modifier l’issue…

Extrait

-Abaissez les voiles! Vite, le vent emporte t…!

Le capitaine des pirates n’a pas le temps de finir sa phrase, une vague plus haute que les autres prend le navire par tribord et le renverse, jetant tout ce qui est sur le pont à l’eau. Quelques têtes émergent, ahuries et paniquées. AU milieu de la tempête qui hurle, chacun cherche quelque chose pour se maintenir hors de l’eau.

Pogam a été envoyé à ds lieues de l’épave. A côté de lui, un pirate flotte sur le ventre, sa tête penchée en avant. Pogam se rapproche et tente de le remettre sur le dos. Cet homme est lourd pour un enfant de son page mais il s’acharne. Il parvient à le retourner. 

Le visage de l’homme est enfoncé dans le crâne, une bouillie horrible qui rend le marin méconnaissable. Pogam pousse un cri, coule en essayant d’éloigner ce cadavre avec les pieds mais une vague le repousse vers lui. Il panique, crie, boit la tasse, se débat contre le corps, contre la mer.

Avis

Je souhaite avant tout dire un grand merci à l’auteure qui m’a confié son livre.

Ce livre est un recueil de magie, une sorte de boite de pandore. Une fois que vous ouvrez ce livre, vous êtes happé dans un univers atypique. Cet ouvrage comporte un monde merveilleux, même si le début comme vous pouvez le voir dans l’extrait n’en laisse pas paraître. Dès les premières phrases ont est entraîné dans cet univers, on veut en savoir plus, on veut savoir la suite de l’histoire. Ce livre offre un monde qui fait rêver, un monde qui est amour et paix, un monde utopique semblable à nul autre. Un univers où le karma et la justice divine est une belle réalité. Enfin cela est comme ça jusqu’au jour où tout à basculé. 

Ce livre est une magnifique histoire. Il est une vrai bouffée d’oxygène pour le lecteur qui le lit. Il  vous emporte totalement, on à l’impression de quitter la pièce où on lit notre ouvrage pour plonger directement au coeur même de l’histoire.  

La plume de l’auteure aide beaucoup à ce sentiment, elle est fluide, dynamique et addictive, elle vous ensorcellera. Elle vous enveloppe dans son histoire à l’allure de contes et vous portera doucement mais activement jusqu’à la fin. Un livre magnifique, un livre que j’ai beaucoup aimé. L’auteure nous communique beaucoup d’émotion, de sentiments. Un ouvrage que je vous recommande chaudement, vous n’allez pas être déçu du voyage que vous allez entreprendre avec celui-ci. 

De vies à trépas : L’immortalité passe par la mort

De vies à trépas :

L’immortalité passe par la mort

 

Auteur:cover-1772.jpg Marc Chiny

Nombre de pages: 520

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 9 Mai 2018

Prix: 19€88

 

Résumé

LORSQU’ON MEURT, C’EST TOUJOURS
POUR UN SACRÉ BOUT DE TEMPS !

Malheur à moi, je ne meurs jamais longtemps.

En 1648, une sombre confrérie nous assassina ma femme et moi, ou plutôt nos corps. De Guíshen, huguenot et humble herboriste, je suis devenu un être désincarné et je m’approprie une enveloppe après l’autre ; et surtout dans le coma. Depuis, ces sorciers-serpents me poursuivent et, parfois, me retrouvent. Alors, je remeurs. Je suppose que ma douce Alazacis doit subir la même malédiction.

Je n’ai de cesse de parcourir le monde pour apprendre à me protéger ou à éviter nos assassins. D’Espagne, je suis allé en Angleterre rencontrer Isaac Newton puis, en Chine centrale, j’ai étudié la sagesse bouddhiste et les arts martiaux Shaolin.
Après chaque trépas, j’usurpe des corps masculins sans pour autant te retrouver, Alazacis. Oh, comme je me languis de toi.

Aujourd’hui — en l’an de grâce 1979 —, je suis entre le trépas et une autre vie. Alazacis, cela fait plus de 330 ans que je te recherche et me voici dans cette clinique où se trouve la seule personne dans le coma à des dizaines de lieues à la ronde.

Une jeune femme.

Quelle misère, cette unique enveloppe à disposition ! Je ne m’empare que des corps d’hommes en léthargie.

Pourrais-je ramener cette femme à la vie et me l’approprier sans scrupules ? Ai-je le choix ?

Extrait

Ce livre reste un grand mystère, comme certain livre que j’ai pu chroniquer je ne vais pas vous donner d’extrait ici. Pourquoi? Tout simplement parce que ce livre se découvre en le lisant.

Avis

 

Je souhaite avant tout dire merci à l’auteur pour m’avoir confié son livre et m’avoir fait ainsi voyager.

Un amour qui résiste à tout malgré la mort. Guishen et Alazacis sont poursuivis par les Illuminati pour leurs dons et leurs savoir. Seulement voilà, lors d’un affrontement ils vont mourir. Selon les croyances chrétiennes une fois mort on ne revient plus. Ici ce n’est pas le cas, il y a cet état de réincarnation. Une fois que l’âme est sortie du corps elle part à la recherche d’un autre corps qui pourrait l’hébergé. Ces deux âmes soeurs vont se retrouver dans leur différentes vies, enfin elles vont tout faire pour en tout cas. 

Je vous conseille de lire les prolégomènes après lecture de l’histoire. On y découvre nos deux héros qui parlent avec leur auteur. Cela surprend au début, mais je trouve que ce procédé est original, il apport un plus au livre. 

La plume de l’auteur est très fluide et  entraînante. Elle nous plonge des le début dans cet histoire original et chargé d’histoire, de vie peut importe les époques. Ce premier opus est addictif. 

Ce livre nous offre plein d’aventure, d’émotion, de sensation et tellement d’autres choses que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous même. Un livre que je recommande fortement. J’y est passée un agréable moment.