Jusqu’à ce que la mort nous sépare

Jusqu’à ce que la mort nous sépare

 

cover-2112

Auteur: Kahel Caroline

Nombre de pages: 508

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Editions d’Utoh

Date de parution: 20 Juillet 2018

Prix: 20€ (Broché)

 

Résumé

Jacob « Jake » Maxwell est un arnaqueur de première. Sa dernière magouille: se faire passer pour un voyant et tirer profit du malheur de femmes jeunes, jolies et riches si possible. Jusqu’au jour où Emma Nightingale vient le consulter car elle souffre d’affreux cauchemars qu’elle pense liés à ses vies antérieures. Dès qu’il pose la main sur elle, Jake est entraîné dans une vision où il voit la jeune femme se faire sauvagement assassiner. Il la chasse mais elle se fait renverser au pied de son immeuble. Jake va se retrouver alors malgré lui embarqué dans cette sordide histoire où il devra à tout prix découvrir pourquoi on cherche à la tuer dans chacune de ses vies. 

Une intrigue palpitante qui vous fait voyager au coeur des heures les plus glorieuses et les plus sombres de l’Angleterre.

Extrait

Un grognement de douleur. Jake se recouvrit la tête avec son oreiller. Pourquoi fallait-il se laisse aller boire autant? La raison cette fois-ci? Une jolie petite blonde, persuadée qu’elle devait entrer en contact avec son ex, décédé quelques mois plus tôt dans un accident de moto. Nul besoin de lui avouer que Jake lui avait joué la comédie en prétendant être entré en contact et être possédé par l’esprit de ce fameux petit ami, elle n’avait pas demandé plus de détails et s’était jetée sur lui avec avidité. Ils avaient bu à leurs retrouvailles ils avaient fait l’amour toute al nuit et comme d’habitude, Jake s’était éclipsé au petit matin sans la réveiller, la laissant comblée et plongée dans un profond sommeil.

Avis

Une histoire qui commence avec un canular. Jacob se fait passer pour un médium afin de pouvoir coucher avec de pauvre femme prise par le chagrin d’un défunt mari. Et oui dans ce monde il y a beaucoup d’arnaqueur. Seulement voilà suite à un de ses rendez-vous, il va finir réellement médium. D’un seul touché, il va pouvoir voir les vies antérieures des personnes. 

Dans cette histoire tout s’enchaîne très vite, entre la découverte de son don, et la rencontre avec Emma, on sent bien que Jacob ne reste pas indifférent. une histoire qui titent le lecteur en haleine du début à la fin. une fois le dernier mot lu, on retrouve notre souffle, notre univers. Ce livre nous transporte totalement. Il nous happe dès le début et nous garde dans ses filets jusqu’à la fin. Il n’est pas envisageable de le psoer pour une quelconque pause. 

La plume de l’auteure est envoûtante. Elle est fluide, elle transporte le lecteur.On sent que l’auteure a fait des recherche, c’est juste waouh! Je suis totalement accro à ce livre. Je me vois bien le relire dans quelques mois, me replonger de nouveau dans cet univers créé par l’auteure. 

Un livre que je conseille fortement. Un polar paranormal qui est juste époustouflant. j’ai plus que  aimé me plonger dans cet ouvrage. Je ne voulais pas que celui si s’arrête. Quand la dernière page a été tourné je me suis dit: Non pas déjà! Malgré la petite briquette que c’est, les pages glissent toutes seules entre vos doigts et sans vous en rendre compte vous êtes déjà arrivé à la fin. 

Une très belle découverte. Merci au Editions Utoh de m’avoir confié cet ouvrage. J’ai passé un excellent moment en la compagnie de Jacob et Emma. Je tiens aussi à remercier la maison d’édition de m’avoir accordé un délai pour pouvoir rendre ma chronique. Ayant eu quelques soucis de santé, sans oublier ce de ma fille, je n’ai pas pu rendre cette chronique en heure et en temps. Merci pour la compréhension dont vous avez fait preuve.

 

Publicités

Mantis Religiosa

Mantis Religiosa

xcover-2096.jpg

Auteur: Curcio Katell

Nombre de pages: 158

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Librinova

Date de parution: 25 Juillet 2018

Prix: 3€49 (Numérique)

15€90 (Broché)

 

Résumé

Nael, Brice et Richard se connaissent depuis l’enfance. Pendant trente ans, ils ont bâti une relation fraternelle. Nael et Jade forment un couple harmonieux. Richard se partage entre sa fille et son travail. Brice enchaîne les conquêtes qui l’éloignent, bien malgré lui, de son rêve d’une vie à deux. Tous les trois imaginaient avoir parcouru d’innombrables choses. Jusqu’au jour où Sylvia s’immisce dans la vie de Brice. Certaines révélations vont outrepasser toutes les suspicions. Les langues se délient, les regards changent, les sentiments s’égratignent. C’est le début d’une spirale infernale. Cette amitié indéfectible résistera-t-elle à cette valse des non-dits ? Que vont découvrir les protagonistes de cette histoire ? Quand machiavélisme et illusion ne font qu’un, n’importe qui peut-être capable du pire…

Extrait

J’ai rencontré Richard dans la cour de récréation lors d’une partie de billes. Notre premier échange n’a pas été des plus amicaux. Quelques copains et moi jouions nos calots. La partie se présentait compliquée pour moi. Il ne m’en restait plus que deux. Je voulais plus que tout récupérer ceux que je venais de perdre. J’avais face à moi des concurrents redoutables. Richard s’approcha de nous et nous demande s’il pouvait participer à la partie suivante. Chose que nous avons acceptée bien entendu. Le calot de Richard frôla le mien, mais ne le toucha à aucun moment. 

Cependant, ce nouvel adversaire ne partageait pas mon point de vue. Pour lui, il avait remporté la manche. Et là, je n’étais absolument pas d’accord. Ce gars que je ne connaissais pas voulait prendre mon bien alors qu’il ne l’avait pas mérité. La cloche annonça la fin de la récré, nous devions rentrer en classe. Le préau se vida peu à peu. En quelques secondes, nous nous retrouvâmes seuls, face à mon calot. Je l’ai traité de gros tricheur. C’est à ce moment-là qu’il se jeta sur moi.

 

Avis

Un livre qui pourrait être juste waouh si l’auteure nous laissez le temps de nous poser des questions. J’ai trouvé que cette lecture manquait d’intérêt. L’auteure nous donne tout avant que l’information précédente est pu atteindre notre cerveau. Tout est donné beaucoup trop facilement ce qui donne déjà une idée de la fin au lecteur. Ce que je trouve très dommage car l’histoire est très bien construite en soit. La plume de l’auteur est fluide, agréable et elle permet de nous plonger dans l’histoire comme il faut. 

L’intrigue est très bien construite. On sent que les personnages ainsi que leur psychologie est bien travaillées. Il y a de la recherche, un certain peps tout de même dans cette histoire, les personnages sont bien mis en valeur. L’auteure nous les présente de l’enfance à aujourd’hui. Cela apporte un certain caractère à l’ouvrage. 

Je garde tout de même un avis mitigé sur cet ouvrage. Je m’attendais à un vrai thriller comme j’ai pu lire c’est dernier temps, mais j’ai eu plus l’impression d’être dans un roman contemporain. 

Je tiens à remercier sincèrement l’auteure pour m’avoir confié son ouvrage. J’ai été ravi de le découvrir. 

Si vous aussi vous souhaitez découvrir cette ouvrage c’est par ici

En finir avec les fantômes

En finir avec les fantômes

cover-1969.jpg
Auteur: Farcy Didier
Nombre de pages: 324
Format de lecture: Ebook
Maison d’édition: Auto-édité
Date de parution: 8 Mai 2017
Prix: 19€ (broché)

Résumé

Adrien a subi un grave traumatisme au début de sa vie. Depuis, il erre de galères sentimentales en désillusions, ne parvenant pas à trouver l’amour et la stabilité. Au plus fort de sa déprime, il rencontre Sarah qui lui apporte enfin la confiance en lui dont il manquait cruellement. Va-t-elle réussir à le sauver ?
Entre romantisme et tragédie, une sombre histoire de corruption et de prostitution va entraîner nos deux héros vers les confins de la folie.
Au bout du compte, Adrien parviendra-t-il à se débarrasser de ses fantômes .

Extrait

Il pouvait compter pour le seconder sur la fidélité et l’engagement d’un petit groupe de quatre hommes attachés à son service et qui, officiellement engagés au titre de conducteurs d’engins ou d’ouvriers, savaient accomplir avec zèle et efficacité des tâches plus tournées vers la relation humaine, le trafic d’influence, ou l’intimidation violente.

Avis

Une plume plutôt sombre habite ce livre. Grâce aux rythme des réflexions des personnages, l’auteur nous plongent directement au coeur d’un roman noir.
L’auteur a une très bonne intrigue, elle est très bien mise en place et très bien construire. Une histoire pleine de rebondissement avec une ambiance très oppressante et très noire. Une grosse première pour moi, pour une fois il s’agit d’un polar avec peu de passage policier, autour d’un crime organisé et d’une grande vengeance. Il n’y a pas vraiment de premier ou de second rôle, ils ont tous une grosse importance.
Je ne m’attendais pas vraiment à cela avec le titre, j’étais plus partie dans un style paranormal, mais cela n’enlève en rien à la valeur de l’histoire. Les personnages sont bien pensé, leur psychologie est très bien mise en place. Une histoire qui fait que l’on ne s’ennuie pas. Elle est linéaire à aucun moment on s’ennuie puis d’un coup on part dans l’action. Non! Tout est très bien dosé.
Je tiens à remercier sincèrement l’auteur pour la confiance qu’il m’a porté. J’avoue être pile dans les délais, et pour cela je m’en excuse en temps normal je rend mes chroniques avec un minimum d’avance. Mais au vu des imprévus chez moi je n’ai malheureusement pas pu faire autrement.
Si vous souhaitez vous procurer son livre c’est par ici

Goodbye Money Money

Goodbye Money Money

 

Auteur: Blondel Thibautxcover-1790

Nombre de pages: 208

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution:31 mai 2018

Prix: 9€90 (broché)

 

Résumé

EST-IL POSSIBLE DE VOLER TOUT L’ARGENT AU MONDE SANS INFORMATIQUE NI LA MOINDRE ARME ? Une somme dérobée plus importante que dans La Casa De Papel. Un stratagème plus élégant et ingénieux que dans Thomas Crown ou Inside Man. Un message plus subversif que dans Fight Club. Et à la tête de cette enquête hors norme, un détective hard-boiled aux faux airs du Dude dans The Big Lebowski. INSPIRÉ DE FAITS RÉELS. À la croisée du roman pulp de gare et du polar d’intrigue, 

 

Extrait

J’allume ma trente-neuvième clope de la journée et la volute qui s’en échappe s’apparente au panache de fumée qui s’extrait du bâtiment me faisant face de l’autre côté du cordon de sécurité. Les forces de l’ordre sont en alerte. Certains manifestants sont en liesse, d’autres en rage. Une ribambelle de correspondants étrangers et journalistes relatent droits comme des I, face caméra – une main enserrant le micro, l’autre appuyant sur l »oreillette- ce qui vient de se jouer alors que des hélicoptères filment cette scène de confusion générale en stationnaire ou tentent vainement de partir à la recherche du responsable de ce chaos ambiant. 

Avis

Merci à l’auteur pour m’avoir confié son livre, même si au début j’ai longtemps hésité avant d’accepter. 

Ce livre nous pousse à la réflexion. Comment serait le monde sans argent? Un polar intéressant avec une enquête qui semble être des plus banal, mais il ne faut surtout pas se fier aux apparences.

Pour un enquêteur rien de plus facile que de traquer et de retrouver un homme, le débusquer avec preuve à l’appui. Mais détrompez vous! C’est justement là que l’histoire commence vraiment , quelle devient tout sauf ce que vous aviez imaginer. L’histoire est pleine de rebondissement on s’y attend vraiment pas.

Les idées et réflexions de l’auteur sont excellentes et même assez fondé. Il nous pousse à réfléchir sur le fonctionnement de notre cher société, ainsi que sur sa politique.

La plume de l’auteur nous emporte des les premières lignes, son écriture fluide aide beaucoup à la compréhension de l’histoire. Une très bonne intrigue, très bien construite, pour moi de cet ouvrage n’a que du positif. J’ai passé un agréable moment avec ses personnages et cette enquête.