L’amour bat l’angoisse

L’amour bat l’angoisse

41MPsPGygML._SX195_.jpg

Auteur: Lamothe Camille et Oswaldo

Nombre de pages: 52

Format de lecture: Papier

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 29 Août 2018

Prix: 4€99 (Broché)

2€99 (Numérique)

 

Résumé

Mathieu est un jeune écolier qui angoisse à l’idée de faire sa rentrée scolaire. Heureusement, une rencontre va l’aider à apaiser ses inquiétudes et à traverser les difficultés que la vie va se charger de lui mettre sur son chemin…

Extrait

Au vu de la longue de l’histoire, je préfère ne pas vous donner d’extrait pour ne pas vous gâcher le plaisir que j’ai moi même ressenti en lisant ce petit bijou.

Avis

Je trouve que ce livre est une très belle histoire. Il est très bien écrit. La plume des auteurs est très douce, très délicate, très fluide. C’est un livre que l’on souhaite lire sans interruption.

Je m’attendais à lire un ouvrage basé essentiellement sur l’angoisse de l »école mais non, il n’y a pas que celle-ci. Il y a l’angoisse face à la maladie, l’angoisse des réactions face à l’annonce de celle-ci, l’angoisse de la mort ainsi que celle de la séparation. Ce petit livre détient plusieurs messages. J’ai aimé lire cette nouvelle, j’ai été déçu qu’elle soit si courte. Je ne voulais pas qu’elles ‘arrête. Sincèrement je pense qu’avec un petit retravaille et une « suite » qui répondrais aux questions que l’on se pose après avoir lu la dernière page, il y aurait de quoi faire un petit roman. Même si les auteurs ont très bien décrit les personnages, j’avais envie d’en savoir plus sur chacun d’entre eux. Expliquer quelles étaient les relations entre Mathieu et Julie avant la nouvelle. Comment ont-ils appris cela? Pourquoi l’avoir caché? Que va-t-il se passer pour tout le monde? La liste de question est tellement longue que je vais m’arrêter là. 

Une chose est sûre: J’ai adoré cette histoire. Je me suis retrouvée en Mathieu les veilles et jours de rentrée. J’ai connu aussi cette boule qui grandit au creux de l’estomac et qui remonte dans la gorge. Lorsque j’ai  lu ce passage j’avais l’impression d’être le personnage, je  ressentais son traque, sa peur grandissante. Ce petit livre vous transportera, peut importe la scène, les moments que vivent les personnages sont écrits de manière à nous propulser dedans comme ci on était l’un d’eux. Les auteurs arrivent très bien à faire passer les sentiments, les émotions. C’est une magnifique histoire écrite à quatre mains, entre père et fils. 

Je vous recommande fortement cet ouvrage. Pour moi il s’agit d’un vrai coup de coeur. Et si un jour par le plus grand des hasard il y a une suite, ou un retravaille pour un ouvrage plus long, cela sera pour moi un immense plaisir de me plonger dans celui-ci.

Je tiens à remercier sincèrement les auteurs pour m’avoir envoyer ce livre. Je ne me lasserai pas de me plonger dedans. C’est court, simple et tellement naturel qu’on ne demande qu’a rester dans ce livre. 

Vous pouvez vous procurer ce livre par ici .

Publicités

Notre vie à trois

Notre vie à trois

 

Auteur:cover-2187Hoarau Colline

Nombre de pages: 99

Format de lecture: Papier

Maison d’éditions: Editions Dédicaces

Date de parution: 13 Octobre 2015

Prix: 13€03

 

Résumé

Regards croisés d’un patient et d’une impatiente en lien avec la maladie de Parkinson. C’est une vraie histoire ancrée dans une réalité ni drôle, ni éplorée. Elle est, tout simplement, sans artifice, comme l’authenticité de la vie. Vous serez embarqué dans ce dialogue, l’un faisant écho à l’une. Ce texte est poétique et entraînant sans nous essouffler. Les mots semblent propulsés pour dire justement ce qu’il faut et rien de plus. Vous n’échapperez pas à la formidable leçon de vie offerte à chacun. Car rien ne sert de geindre, il suffit d’agir et d’avancer.

Extrait

Je ne sais pas quels sont les effets des médicaments sur la maladie mais ce que je subodore, c’est l’effet incontestable d’un accompagnement quotidien, d’une attention permanente et d’une assistance adaptée. Je sais que l’amour reçu a autant d’effet bénéfique sur le bien-être, si ce n’est plus, que n’importe quel traitement

Avis

Un livre qui va nous parler des habitudes, du quotidien même de Achille, un homme atteint de la maladie de Parkinson. 
Je me suis un peu perdu dans cette lecture. Par moment je ne savais plus qui parlait Achille ou sa femme Orchidée. Cela  donne l’impression que les idées ont été mises là dans l’ordre qu’elles sont venues dans l’esprit de l’auteure. 

Toutefois l’auteure nous apprend plein de chose sur cette maladie, sur comment le malade la vie, de voir les combats perpétuels qu’il doit faire jour après jour, tout en sachant que ça ira jamais mieux et que ça sera de pire en pire. 

Je n’ai pas du tout aimé le personnage d’Orchidée qui ne cherche pas à le comprendre. Oui le quotidien de cette femme ne doit pas être simple, que des fois elle doit se sentir lasse mais elle ne fait aucune preuve de compassion envers son époux.

Ce livre reste tout de même criard de vérité. Les personnes handicapés, malades sont toujours mises à l’écart, rien est adapté pour eux. Cela en fait mal au coeur. Je dirais pas que ce livre fait grandir celui qui va lire cet ouvrage, mais il va lui apporter des connaissances sur cette maladie sans le charabia médical. Pour moi ce livre relaterai plus d’un témoignage de vie plutôt que d’un roman. 

Ce livre va certes nous apprendre des choses sur cette maladie, mais je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Je n’ai ressenti aucunes émotions, tout semblait froid, distant. J’étais un peu perdue tout le long de cette lecture. Après ce n’est pas parce que moi je n’ai pas accroché cette lecture que vous vous n’aimerez pas. On est tous différents, les avis divergent et c’est normal. 

Je remercie l’auteure de m’avoir fait découvrir son livre en me le confiant ainsi. 

Nos chemins de traverse

Nos chemins de traverse

 

Auteur:cover-1677.jpg V. Lorys

Nombre de pages:212

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 21 Avril 2018

Prix: 8€95 (broché)

 

Résumé

A 35 ans, Nicolas passe par un moment délicat de sa vie. Ancien sportif de haut niveau, son projet de reconversion professionnelle l’intéresse peu, sa relation avec sa petite amie est de plus en plus froide et distante, et il se trouve étriqué dans son appartement en ville alors qu’il rêve d’une vie en contact avec la nature, à la montagne.

L’arrivée d’un jeune voisin étudiant, Théo, se transforme en une bouffée d’oxygène. Le garçon a un franc parler et une personnalité qui plaisent à Nicolas, et surtout ils partagent tous deux une même vision du monde. Chacun avec ses propres rêves, ils souhaitent échapper à une vie trop normée et tracer leur propre chemin.

Tandis qu’ils apprennent à se connaître, le plaisir qu’ils prennent à se sentir enfin compris par quelqu’un se mêle à l’éveil des sens. Mais plus ils se rapprochent, plus l’entourage de Nicolas le rejette. Unis dans l’adversité, Théo et Nicolas tentent de tracer seuls contre tous leurs chemins de traverse…

Extrait

Chaque matin cette semaine, j’ai subi la même mésaventure: lorsque retentit le réveil et qu’Anne se lève, je lui demande d’ouvrir les volets afin que la lumière m’aide à sortir du sommeil. Ce n’est pas que je sois particulièrement pressé ou que je me prépare à un emploi du temps de fou… mais je souhaite au moins éviter de dormir jusqu’à 10 ou 11 heures. Elle s’exécute avec plus ou moins de bonne humeur selon les jours et invariablement, à peine les volets ouverts, je perds instantanément toute envie de me lever. Dehors, il pleut et je devine évidemment qu’il fait froid.Ce qui devient embêtant à la longue, c’est que rester au lit me provoque un sentiment de culpabilité croissant. Je me sens enfermé dans un appartement gris et dans une vie monotone, et surtout sans aucun objectif à poursuivre. Je voudrais m’activer, mais je ne trouve rien d’intéressant à faire en dehors de rester au lit. 

Avis

Merci beaucoup à l’auteur de m’avoir confié son livre. 

Un livre qui me laisse sur un avis mitigé. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, le livre est traité avec une certaine froideur. mais ce n’est pas pour cela qu’il reste inintéressant, cela retire juste de la puissance dont le livre aurait pu donner. Ce qui aurait du être un gros chamboulement dans la vie de Nicolas est décrite avec beaucoup trop de recul, c’est trop  froid, trop cérébral, ça retire beaucoup de chose à l’histoire, je trouve cela dommage.

La plume de l’auteur est intéressante, elle manque juste de chaleur. le soucis aussi sont les répétitions. Une histoire qui pourrait être réelle, totalement d’actualité ce qui donne un certain intérêt. Une belle histoire même si elle comporte quelques défauts. Malgré tout ce livre délivre un beau message. Il n’y a pas d’âge pour se trouver réellement, savoir qui l’on est vraiment, qui l’on aime, avec qui nous voulons être. Chaque personne à une vision différente du bonheur, mais une fois que l’objectif est atteint, il reste plus qu’à profiter.