Les aigles de l’empire

Les aigles de l’empire

 

41leloBZf9L._SX195_

Auteur: Garde Franck

Nombre de pages: 514

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Anfortas

Date de parution: 7 Novembre 2017

Prix: 9€99 ( Numérique)

25€ (Broché)

 

Résumé

Quel est le destin des hommes quand il ne leur reste plus que l’Honneur ?Ce soir du 5 septembre 1792, au château de Reivori, il devait être question des fiançailles entre Marc-Aurèle d’Eynac et Aurore Bouchard, fille du député de la toute nouvelle Convention. Au lieu de cela, les soldats de la Garde nationale viennent arrêter le comte et sa famille. Les rouages d’une effroyable tragédie s’enclenchent alors.Dans la fureur d’un monde qui s’écroule, un ennemi sans visage oeuvre à la perte du jeune Marc-Aurèle. Entre les vies fauchées et les amitiés naissantes, celui-ci devra trahir sa nature profonde pour honorer un serment de vengeance. Les proies se transforment peu à peu en chasseurs. Leur piste les portera bientôt sur les chemins de l’Histoire. Ceux où soufflent l’héroïsme, la souffrance et la gloire.

Extrait

5 septembre 1792, au château de Reivori en Haute-Loire, demeure de la famille d’Eynac.

«Contemple de haut ces milliers de troupeaux, ces milliers de cérémonies, ces traversées de toute sorte dans la tempête ou dans le calme, ces variétés d’êtres qui naissent, vivent ensemble et disparaissent. Songe aussi à la vie que d’autres menaient autrefois, à celle qui sera vécue après toi, et à celle qui se vit présentement chez les peuples barbares. Combien d’hommes ne savent pas ton nom ; combien l’auront vite oublié ; combien qui te louent peut-être maintenant, bientôt te vilipenderont ! Et comme le souvenir, et comme la gloire, et comme enfin toutes autres choses ne valent pas la peine d’en parler ! »

Le livre est refermé avec délicatesse. La voix douce et mélodieuse se tait dans la chaleur déclinante de cette fin de journée. L’été se meurt agréablement parmi les frênes et les tilleuls tandis que la terre expire encore son haleine tiède.

Avis

Ce livre est un bel ouvrage historique avec une intrigue très captivante. On voit vraiment que l’auteur a fait énormément de recherche avant de nous offrir ce roman si détaillé. 

L’histoire faite par l’auteur est très belle, plus que bien écrite. Entre une plume fluide et une intrigue très bien construite, qui tient son lecteur en haleine. 

Je suis pas vraiment fan d’histoire hormis la seconde guerre mondiale, mais je dois dire que l’auteur a su me faire apprécier cette époque grâce à se premier tome. L’auteur nous entraîne en plein début de la révolution que crée l’avènement de Napoléon Bonaparte. Tout est extrêmement bien mis en place et décrit avec brio. Aussi bien la rébellion que les événements violents.

En plus d’une fluidité agréable de la plume celle-ci est très imagée et poétique. J’ai trouvé que l »histoire était très bien écrite mais n’étant pas fan de cette époque, je ne ressens pas le besoin de lire la suite. Mais je pense que cette histoire peu plaire à d’autre.

Je tiens à remercie l’auteur de m’avoir confié son ouvrage et fait découvrir son univers. 

SI vous souhaitez acheter son livre, vous pouvez le faire ici

 

Publicités

Pour toi. Pour nous.

Pour toi.  Pour nous.

 

Auteur:cover-1743 Nestière Henri

Nombre de pages: 336

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: Auto-édité

Date de parution: 29 Avril 2018

Prix: 2€99 (numérique)

 

Résumé

Et si l’on découvrait des écrits au sein d’un oppidum. Et si un gladiateur et une noble romaine s’étaient aimés. Et si tout tous deux avaient vécu la révolte de Spartacus, la fuite à travers le territoire romain, avant de connaître ce que nous allions appeler la guerre des Gaules. Et si, pour une fois, on regardait l’histoire du côté celte.

Extrait

Dans chaque vie, il y a des jours où tout peut changer sur un simple geste, un simple choix, de soi comme d’autrui. En ce jour de juillet, si une infime brise parcourut l’endroit, le soleil brilla et les fouilles furent déjà bien avancées sur ce vaste oppidum d’Auvergne. Claquant la portière de sa Megane, Bernard, dans sa chemise bleu ciel enfoncée dans son jeans des plus classiques, et dont le ventre bedonnant trahit la cinquantaine, partit en direction des six archéologues s’activant au milieu de la terre creusée, à bien trois-cents mètres de lui. On put croire qu’il se promena au moment où il passa en saluant les deux premiers qui, à sa vue, cessèrent de gratter le sol de leur truelle.

Avis

Je souhaite avant tout dire un grand merci à l’auteur pour m’avoir confié son ouvrage.

Ce livre qui commence avec la découverte d’un papyrus sur un site archéologique est juste époustouflant. On se retrouve plongé au coeur d’une vieille histoire. L’auteur nous emmène en voyage sur les traces d’Elvo un gladiateur doté d’une grande force Herculéenne et Célia une noble romaine friande de combat de gladiateur.

Selon la traduction faite par Bernard le papyrus serait écrit en latin mais basé sur les traditions Romaines non Celtiques comme il l’imaginait ce qui apport encore plus de mystère à ce papyrus et son histoire.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que l’auteur c’est appuyé sur un fait historique ce qui lui donne encore plus de puissance et un certain réalisme. Le fait de savoir que certains fait on vraiment eu lieu rajoute de la beauté au texte.

Les descriptions sont impressionnantes, on a l’impression d’assister à chacune des scènes, que cela soit les scènes d’évasion, de combat, des guerres. A chacune d’entre elles on se croirait à côté des personnages avec l’odeur du sang et de la transpiration qui émane des corps au combat. On a l’impression qu’on pourrait entendre les glaives qui s’entrechoquaient, les derniers râles de respiration poussés par les hommes mis à terre. De voir la peur dans le regard des combattant mais aussi la haine. Un livre très fort en descriptions qui pousse vraiment au réalisme des choses. Seul petit bémol, je trouve que certaines phrases sont à rallonge, beaucoup trop longue. Mais si on met cela de côté ce livre est un vrai bijou. Ce n’est pas le genre de lecture que je lis en général et honnêtement je n’ai pas été déçu.

Une histoire tragique et puissante que je recommande fortement. Une jolie pépite ce cache dans cet ouvrage.