Les purificateurs épisode 3: Shuyukan

Les purificateurs
Episode 3: Shuyukan

 

téléchargement (1).jpg

Auteure: D’Ange Marie

Nombre de pages: 104

Format de lecture: Ebook

Maison d’édition: La rose du soir

Date de parution: 25 Septembre 2017

Prix: 8€ (Broché)

        0€99 (Numérique)

 

Résumé

L’école de Shuyukan, île de Kyushin, Japon : deux lycéennes et prêtre sauvagement assassinés par une entité diabolique dans les toilettes du troisième étage du bâtiment des internes. Toute la ville de Fukuoka est en proie à la panique. La prestigieuse école de Shuyukan est fermée, les élèves renvoyés chez eux, mais les manifestations surnaturelles continuent à terrifier les habitants. Les Purificateurs sont envoyés sur place et seront immergés malgré eux dans une macabre affaire de satanisme. Sauront-ils vaincre l’entité maléfique qui hante l’école privée de Shuyukan ?

Extrait

Lyoko Okada se dressa sur son lit, tirée de son sommeil par un bruit suspect, comme un cri de détresse, un long appel au secours. Plongée dans le noir de sa chambre d’étudiante qu’elle partageait avec Iwako, sa colocataire, elle tendit l’oreille. Rien. Pas un hurlement. L’établissement scolaire Shuyukan Highschool continuait sa nuit dans le silence. Avait-elle rêvé que quelqu’un appelait à l’aide?

Pourtant, cela semblait si réel que ce ne pouvait pas être un rêve, ou un cauchemar. Elle était trempée de sueur et tremblait encore. Elle se rassura en se disant qu’en ce deuxième jour de la rentrée, elle était fatiguée et que le fait de dormir dans un nouvelle chambre l’avait perturbée.

Avis

Cet épisode m’a beaucoup intrigué. IL a capté ma curiosité à son plus haut point. Quel pouvait bien être ce démon? A-t-on déjà entendu parler de cette histoire en dehors de ce livre? Comme pour Amytiville, où il y a eu beaucoup de polémique. J’ai été obligé de faire des recherches de mon côté pour assouvir ma curiosité. Et oui c’est inspiré d’une histoire « vraie » (une fois encore il est question de croyance d’où mes guillemets). C’est une légende urbaine Japonaise. 

J’ai bien aimé cette histoire, les personnages sont bien décrit, mais certains sont tellement méprisant qu’on les méprise à notre tours. J’ai ressentie de la colère envers 3 personnages Le père Lucien Gardo, Alyssa Marso et Tsugaru Sasaki. Leur vision des gens différents pour cause de handicap m’a assez tapé sur le système, mais en même temps ça va de paire avec ce qu’ils sont et ce qu’ils font… Qualifié l’homme d’entretien d’attardé et de le sous estimé comme ils l’ont fait m’a vraiment insupporté. 

J’apprécie les connaissance sur la culture Japonaise qui sont expliquées dans cet ouvrage. J’adore quand un livre m’aide à approfondir mes connaissances.

Une nouvelle qui m’aura transporté cette fois ci jusqu’au Japon. Quand une légende urbaine laisse place à une histoire qui semble tellement réelle, c’est impressionnant! Je suis une nouvelle fois surprise par le réalisme des scènes et des descriptions, de la puissance des différents rituels. J’avais l’impression d’être dans l’ouvrage à observer impuissante tout ce qui se passait autour. 

Merci beaucoup à l’auteure pour m’avoir confié son livre. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette ouvrage, que j’ai pu vraiment apprécier car je n’avais pas se sentiment de peur comme pour l’épisode 2.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s