Myrihandes le secret des Âmes-Soeurs

Myrihandes

le secret des Âmes-Soeurs

Auteur: Guilhem Méric

cover-1635
Nombre de pages: 612
Format: Papier
Maison d’édition: Auto-édité
Date de parution: 15 Avril 2017
Prix: 20€

Résumé

Arrachés brutalement l’un à l’autre quand ils étaient enfants, Sisam et Helya se retrouvent dix ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Sœurs, capables de s’unir en un seul et même corps aux pouvoirs de légende : un Myrihande.
Leur existence, hélas, est hors-la-loi. Œuvrant sous l’autorité d’un lointain seigneur, les Gouverneurs des Trois Cités exercent depuis toujours une terrible oppression sur les Âmes-Sœurs, afin que nul Myrihande ne renaisse en ce monde.
Pour sauver leur amour, mais aussi libérer toutes les autres Âmes-Sœurs prisonnières des Cités, Sisam et Helya vont devoir tout apprendre du lien secret qui les unit, qui pourrait faire d’eux le plus sage et le plus puissant des Myrihandes…

Extrait

La journée était passée très vite, comme souvent dans les moments de bonheur. Sisam et Helya jouaient encore autour de l’enclos de la maison. Leurs parents les avaient enjoints à ne pas s’éloigner à cause de la nuit tombante, bien qu’à cette heure-ci les rues de la Cité étaient encore éclairée par les hautes torches suspendues aux colonnes de marbre jalonnant les pavés.
Au milieu d’une grande fontaine trônait la statue d’un ange mystérieux. Une multitude de bras, aux gestes amples et gracieux, se déployaient autour de lui, déversant de petites cascades d’eau. Il faisait bon s’y rafraîchir, surtout en cette saison estivale. L’un des plaisanteries favorites de Sisam consistait à plonger sa bouche dans la vasque, gonfler ses joues d’eau et poursuivre Helya pour l’asperger. Loin de se laisser faire, la fillette profitait de ces quelques secondes de répit pour l’éclabousser en riant.

[…]

Avis

Tout d’abord, je tien à remercier l’auteur de Myrihandes de m’avoir confié son ouvrage.
Après avoir tournée la dernière page, je n’ai qu’une chose à dire WAOUH!!! Je pourrais sauter partout tellement l’histoire est époustouflante mais bon soyons un peu distinguée et faisons autrement.
Lorsque j’ai vu la couverture pour la première fois j’ai tout de suite était ensorcelée par celle-ci, elle me promettait tellement de chose que je me voyais déjà au coeur de l’histoire avec ce personnage atypique. Puis sans même m’en rendre compte j’étais déjà entrain de lire le résumé. Ce qui m’a encore plus happé dans cet univers fantastique. Entre la couverture et le résumé j’ai été conquise, je peux vous assurez que les promesses faites par ces deux points sont bien honorées.
Vous recherchez une histoire fantastique où règne l’amour, mais aussi l’amitié, le chagrin, la tristesse et la magie vous avez frappé à la bonne porte. C’est un ouvrage que je recommande chaudement car il offre tellement d’ouverture, tellement d’émotion. Pour la fan de fantastique que je suis c’est une vraie bouffée d’oxygène. Honnêtement j’avais peur d’avoir une histoire déjà vu tournée d’une manière différente. Mais non loin de là! L’auteur a créé son propre univers, ses propres personnages sans parler de ces créatures certaines monstrueuses et d’autres magnifiques. L’histoire est unique. Elle est époustouflante. C’est une lecture qui m’a complètement transporté dans son univers.
L’auteur a réussi à faire vivre son monde fantastique dans un « petit » univers juste avec ses Trois Cités. En général le fantastique a besoin d’un vaste espace pour pouvoir ce développer et se mettre correctement en place. L’auteur a réussi à faire autrement et c’est d’autant plus magique et impressionnant. Même si ces Trois Cités reste assez grande cela change vraiment par rapport au genre littéraire. La surprise est à son comble.Petite chose que l’auteur a rajouté est qui m’a également conquise, c’est ces dessins un au début et plusieurs dans l’annexe à la fin du livre c’est juste magnifique. Je me suis surprise à les admire pendant quelques minutes ne détachant pas mon regard de ces personnages que je découvrais autrement que par les mots. L’auteur leur a donné un visage.
L’auteur par sa plume à su guider la lectrice que je suis auprès de ses personnages, j’avais l’impression d’être auprès d’eux lors de leurs aventures. Une fois qu’on à commencé à lire cet opus il est quasiment impossible de s’en extraire. Les descriptions faites par l’auteur sont parfaite, ni trop, ni pas assez. Juste ce qu’il faut pour que les mots se transforment en image dans l’esprit du lecteur.
L’auteur a une plume tellement douce, délicate et pleine de tendresse que l’on ressent les émotions de chacun de ses personnages comme ci c’était nos émotions personnelles. Lors de leurs triste souvenirs, on partage leur chagrin ainsi que leurs larmes. On ressent également cet amour incommensurable que partage Helya et Sisam.
Une histoire stupéfiante qui va de rebondissement en rebondissement. Impossible pour le lecteur de savoir le fin mot de l’histoire avant la fin.
Les personnes sont plus qu’attachants, on fini forcément par s’identifier à l’un d’eux.
Entre Nisis, fille de haut rang qui à un caractère bien trempé. Elle se bat pour ce qu’elle croit juste et est prête à tout pour que la justice triomphe.
Oriance, ce personnage à la fois discret et mystérieux, à elle aussi un caractère d’aplomb. Cette jeune femme n’a pas froid au yeux. Elle aussi se bat pour faire valoir ses idéaux qui ne sont que louables.
Hélya, jeune fille retiré à sa famille étant enfant, pour être confié à une autre plus haut placé. Elle aura comme serviteur Farf à qui elle en fera voir de toute les couleurs. C’est une jeune femme à la fois brisé, fragile et forte, elle aussi a un caractère qui a du mordant. Elle ne se laisse pas impressionner par la personne qui lui fait face. Elle est l’âme-soeur de Sisam, à eux deux ils ne font qu’un . L’un pour l’autre ils sont prêt à tout . Leur amour est tellement beau, pur que le lecteur le ressent à chaque instant. Cette confiance mutuelle qu’ils ont l’un pour l’autre est magnifique.

Le personnage de Farf est très attachant et à plusieurs reprise ma fait sourire avec ses expressions tel que  » Saperfouille » ou encore « il fait noir comme dans un cul de poule! » Un personnage simple et avec une grande loyauté envers Helya .

Ce livre nous apprend aussi qu’il ne faut surtout pas se fier aux apparences. On se fait facilement trahir par les gens que l’on pense connaître. Lorsque certaines personnes vous pousse plus qu’il ne le faudrait vers une chose qui est totalement risquait voir suicidaire, mais qui pour vous comptes énormément faites attention qu’il n’essai pas de servir ses propres intérêts. Mais aussi à l’inverse, des fois on peu trouver de l’aider auprès d’une personne que l’on ne pensait pas capable de nous aider, surtout derrière les murs de cette sombre enceinte.
Pour moi ce livre est un gros coup de coeur. J’ai qu’une hâte c’est de pouvoir enfin me plonger dans le tome 2 et de savoir la suite des aventures de cette petite compagnie.

Note

5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s